Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 11:08

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Bienvenue sur Yoga et compagnie
 
Mode d'emploi: Pour votre information, ce site est un 'blog' !!! C'est à dire que chaque fois que je poste un nouvel article, il apparait en tête... Donc, 'l'accueil' se trouve maintenant...à la queue ! Et les autres articles se suivent les uns après les autres. Pour accéder à un article précis, il faut aller sur un des liens ci-dessus, ou cliquer sur un lien sur le côté droit, dans 'articles récents' , 'liste complète' ou 'archives' , et choisir ce que vous désirez .... Bon voyage.   Pour contact : clic dans la colonne de droite, tout en haut à 'contact'.  
Pour recevoir la notification de nouveaux articles, 'clic' dans la colonne de droite, tout en bas, sur 'newsletters. 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

 

   Chyawanaprash - Supplément alimentaire Ayurvédique.


Chyawanprash (Chah'-vahn-prash) est un authentique supplément alimentaire ayurvédique, riche de légendes et d'histoire. Son origine remonte à 3.000 ans av. J.C., lorsqu'un saint homme, "Chyavan", commença à se sentir vieillir et se préoccupa de sa santé.  Pour aider à restaurer la vitalité du saint, "Ashwini Kumars", que l'on croit être l'un des deux inventeurs de l'Ayurvéda, créa un remède à partir de la pulpe du fruit Amla (Emblica ofFicinalis) additionnée d'un extrait élaboré avec 48 plantes et pour finir, mélangée à certaines épices connues pour leurs propriétés médicinales. On raconte qu'après avoir absorbé ce remède, Chyavan retrouva sa jeunesse, et ne souffrit d'aucune maladie, car il consommait régulièrement cette préparation. Comme cette préparation avait été créée pour Chyavan, et que " Prash " veut dire en sanscrit " nourriture " elle fut opportunément nommée: Chyawanprash.


Classé dans le chapitre Rasayana (Reconstituants et rajeunissants) du Charaka Samhita, le principal et plus ancien traité de la Science de la Vie, le Chyawanprash peut être consommé quotidiennement afin de bien digérer, nettoyer les poumons, maintenir l'équilibre mental, et, progressivement, renforcer la résistance de l'organisme.  

Etant composé de plusieurs plantes, le Chyawanprash agit sur les 3 doshas et compense leurs déséquilibres.


Un médecin ayurvédique, le Dr. O.K. Katiyar, qui dirige l'unité de recherches cliniques de la Fondation pour la Recherche, à Sahibabad en Inde, déclare : " Les troubles digestifs et immunologiques sont à l'origine de la plupart des problèmes de santé. Or, le Chyawanprash a été créé pour traiter précisément ce genre de problèmes. "


Le Chyawanprash comporte principalement de l'Amla, aussi appelé groseille épineuse indienne, un fruit sauvage indigène, qui est aussi cultivé. On trouve cet arbre de taille moyenne dans les régions tropicales ou subtropicales, comme Sri Lanka, la Chine ou la Malaisie. L'Amla est très apprécié pour sa haute teneur en vitamine C; qui ne se dégrade pas à la cuisson : il en contient en effet de 470 à 680 mg pour 100 g de fruit. Au contraire des autres fruits acides, l'Amla contient de l'acide ascorbique associé à de l'acide gaîlique et des sucres,réduits formant un composé tanin connu pour sa thermostabilité.   La groseille épineuse contient aussi du calcium, du phosphore, du fer, du carotène, des hydrates de carbone, de la thiamine et de la riboflavine.  

Ce fruit est tout à fait indiqué pour maintenir une bonne santé, grâce à ses propriétés antioxydantes. De plus, de nombreuses études ont prouvé son efficacité pour renforcer la résistance de l'organisme et le protéger contre les infections.

 

Une fois l'Amla conservé par une technique ayurvédique d'élaboration à l'aide de beurre clarifié et d'huile de sésame,  il est cuisiné avec des extraits de plantes et sucré avec du miel et du sucre non raffiné ; le produit fini se présente sous forme de marmelade.

 

On ajoute enfin à la préparation les épices suivantes : Vanshlochan Bambus arundinacea, Pippali Piper longum (fruits du piment long), Twak Cinnamomum zeylanicum (écorce de cannelle), Tamala patra Cinnamomum tamala (feuilles de cannelle), Nagkeshar Mesua ferrea (boutons de fleurs), Ela Elettaria cardamomum (poudre de graines de cannelle), Chandan Santalum album (poudre de santal), et Syzygium arornaticum (gousses ou clous).


Parmi les principales plantes utilisées dans cette préparation, on peut en outre mentionner : Karkatshringi (les biles), Bhumyamlaki (Plante doubles plumes), Guduchi (Giloe) et Haritaki (Chebulic myrobalan).


Les biles de l'arbre Karkatshringi sont d'un marron verdâtre, ce sont des excroissances en forme de trompes poussant sur les feuilles et les pétioles. Elles contiennent des tanins, de la gomme et une petite quantité d'huile essentielle qui donne au Chyawanprash ses propriétés aromatique et astringente. Elles ont une action expectorante antitussive et previennent l’irritation de l’estomac.

Bhumyamlaki, est une plante pérenne qui pousse comme une mauvaise herbe dans toutes les régions chaudes de l'Inde. C'est une plante amère connue et utilisée pour entretenir les fonctions hépatiques. Guduchi est aussi un ingrédient amer aux propriétés astringentes. On l'appelle vulgairement Giloe (Tinusporta cordifolia), et c'est un grand arbuste grimpant et glavour que l’on trouve à travers toute l'Inde tropicale. Sa tige contient de la giloïne et de la thinosporine

 (un glycosyde). Il agit comme diurétique, permettant d'éliminer à travers les urines certains composés toxiques de l'organisme. II est aussi connu pour rajeunir le système immunologique.

Haritaki est le fruit d'un arbre de taille moyenne qui pousse dans les régions sub-Himalayennes, dans l'ouest du Bengale et dans les Etats du sud de l'Inde. Ce fruit contient des tanins, de l'acide gallique et des mucilages. Le Chebulic myrobalan a des propriétés tonifiantes et il agit sur les mouvements péristaltiques. Il protège la muqueuse stomaccale grâce à sa haute teneur en tanins.

 

Chyawanprash a été utilisé comme Rasayana (terme signifiant tonique de la santé), anti-vieillissement et reconstituant immunitaire. On a constaté qu'il permettait de réduire l'anxiété, le stress et la dépression. En tant qu'anabolisant, le Chyawanprash est un tonique idéal pour la digestion.

 

Les études toxicologiques ont démontré l'innocuité du Chyawanprash même à fortes doses, et quel que soit l'âge des sujets. Le Dr. Katiyar conseille cependant aux femmes enceintes de s'en abstenir. La dose généralement recommandée est de 12 à 32 grammes (1 à 2 petites cuillères) deux fois par jour. Sa présentation sous forme de marmelade et sa saveur agréable et épicée peut en faire un complément idéal pour les biscuits ou les tartines. 

 

Le Chyawanprash est l'un des nombreux produits ayurvédiques élaborés à partir de diverses plantes, conçues pour que chacune des plantes, connue pour son effet doshique et sa composition particulière, agisse simultanément en interaction avec les autres au bénéfice de la santé. Le Chyawanprash est un exemple des préparations ayurvédiques indiquées pour des troubles généraux, car, étant composé de multiples plantes, il peut être administré à des personnes de types doshiques différents, et de différentes origines.

 

Le Dr. Baba Brinadavm, médecin ayurvédique, chercheur à Delhi dit : " C'est peut-être la raison pour laquelle, après être resté limité à l'Inde durant des siècles, le Chyawanprash traverse aujourd'hui les océans pour être utilisé par tout le monde. "

D.R.A Narayana, Ph.D., est Directeur de la Recherche et du Développement pour Dabur Research Foundation. Il coordonne aussi des groupes de marketing pour les produits pharmaceutiques et ayurvédiques afin de développer et de positionner de nouveaux produits. Il est membre et ancien Président de F Association Pharmaceutique Indienne et membre du Conseil Assesseur de Recherches du CSIR.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

On peut trouver du chyavanaprash à Mala India à Waterloo (Belgique) 

  Voici le lien vers le site de Mala India :  http://mala-india.org/

 

La marque 'Dabur' est bonne, SANS CONSERVATEURS.

Par contre, il est regrettable que dans le Chyvanaprash de 'Himalaya'  il y a du 'méthylparaben sodium'. Quand on sait que de nombreux produits chimiques favorisent la 'délocalisation' des parasites nuisibles...Que nous (pourrions) héberger des vers dans les organes profonds...   Voir article : Petit atlas des parasites qui génèrent des maladies ,

On se gardera bien d'absorber des conservateurs !

 

 

  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

 

Liste de tous les articles par catégorie :
 






 

 

 

 

 

 

Traiter un abcès dentaire en trois jours. Soulager les douleurs dentaires, hygiène dentaire.

 

DMSO (ou MSM) : (1) Une alternative : Anti-douleur, anti-inflammatoire, anti-infectieux, sédatif,...

 

Quelques remèdes naturels pour vermifuger, déparasiter l'organisme.

 

Petit atlas des parasites qui génèrent des maladies

 

Déparasiter l'organisme, pourquoi ? Comment ?

 

Les enfants vaccinés développent plus de maladies que les enfants non-vaccinés

 

La chlorella pour l'élimination des métaux lourd de l'organisme

 

La cure de toutes les maladies - Reportage sur la Dr H. Clark

 

L'importance fondamentale des 'super-aliments' pour renforcer le système immunitaire. Même en cas de Sida.

 

Remèdes naturels - Prévenir et soigner les maux d'hiver.

 

Yoga : Auto-guérison - Développement personnel  

 

Pratiquer le Yoga à Bruxelles, prox.Montgoméry

 

  Accueil  et liste des articles et vidéos

  

  

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Véronique
  • : Partage de mes derniers coups de coeur et découvertes en matière de yoga, vie saine, reflexions, texte à méditer...
  • Contact

Recherche

Liens